Les autorités de Bourg-en-Lavaux, les CFF et l’Etat de Vaud

ont inauguré la nouvelle gare de Cully.

Lundi 5 décembre

Les services administratifs seront fermés le matin

Plan énergie et climat communal

PECC

Le Plan énergie et climat communal (PECC) est un programme de soutien qui actualise et élargit le Concept énergétique des communes vaudoises (CECV), lancé en 2009. Il découle de la mesure stratégique n°27 « Accompagnement des communes » du Plan climat vaudois et propose aux communes un appui technique et financier pour les accompagner dans l'élaboration et la mise en œuvre de plans climat communaux.

Le but est de faciliter le déploiement de plans climat dans les communes vaudoises en proposant une palette d'outils pratiques (modèle de plan climat adapté à l'échelle communale, profils énergétique et climatique, catalogue de fiches-actions et de formations), ainsi qu'une nouvelle subvention prioritairement destinée aux communes sans personnel dédié. Le but est que le PECC soit le fil conducteur pour les décisions communales en matière d’énergie et de climat pour les quatre prochaines années.

Dans la communication 05/2021, la Municipalité s’est engagée à adopter un PECC dans le courant de l'année 2022

Enjeux principaux

Le PECC est un outil mixte, comprenant des aspects stratégiques et opérationnels. C’est en même temps un excellent outil de communication envers la population car il peut contenir des objectifs simples et mesurables. Comme il se déploie sur une échelle de temps relativement longue (30 ans), il est par nature plus englobant que les autres outils de planification et il est plus difficile à appréhender.

Le PECC ne pourra atteindre ses objectifs que s’il est un outil partagé et compris à la fois par les autorités, l’administration et la population. Il nécessitera un effort de communication important à ces divers niveaux. En effet, les mesures les plus importantes concerneront les chauffages et la mobilité. La Commune pourra favoriser la transition énergétique dans ces domaines mais ne pourra pas le faire à la place de la population. La participation et l’information sont des éléments-clés, au même titre que les investissements de la commune pour l’assainissement énergétique de son patrimoine ou les encouragements destinés aux propriétaires privés.

Dans les prochains mois, la Municipalité va utiliser les documents et les données fournies par le Canton pour élaborer son PECC et se fixer des objectifs qui correspondent au plan climat cantonal et aux Accords de Paris adoptés par la Confédération. La mise en place des mesures se fera selon cette feuille de route.

Ce document trouvera également un écho dans le programme de législature, ainsi que dans les révisions du plan directeur communal (PDCom) et du plan d’affectation communal (PACom). La planification énergétique territoriale (préavis 13/2019) réalisée fin 2020 est également un outil précieux pour orienter les actions, surtout pour les modes de chauffage sur le territoire communal.

La Municipalité a pris conscience de l’importance de son engagement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sur son territoire et mettre en place des adaptations aux changements climatiques. Le problème doit être identifié et résolu à tous les niveaux en même temps et la Commune ne peut pas simplement attendre sans rien faire. Avec un plan ambitieux et une vision à long terme, elle sera à même de répondre aux préoccupations de la population sur cette thématique d’importance majeure pour le futur.

Étapes

2022: création de la stratégie et des objectifs par un groupe de travail dans le cadre d'une démarche participative, validation en Municipalité et présentation au Conseil communal

Dès 2023: mise en place des mesures et suivi par le mandataire

Finances

La mise en place du PECC et le suivi des mesures fait l’objet d’un accompagnement par un mandataire pour un montant plafonné à 25’000.- sur 4 ans, subventionné à moitié par le Canton (soit 3’000.- par an pour la Commune). Le coût des mesures sera évalué au cas par cas.